Aller au contenu. | Aller à la navigation

Communiqués de l'échevinat du Développement territorial
Sections
Vous êtes ici : Accueil Commune ESPACES PUBLICS-Echevinat des Travaux Communiqués de l'échevinat du Développement territorial Billets du 1er Échevin Le billet du Premier Echevin juin 2018 : "Une éclaircie de plus pour le site du charbonnage de Cheratte".

Le billet du Premier Echevin juin 2018 : "Une éclaircie de plus pour le site du charbonnage de Cheratte".

— Mots-clés associés :

Billet du Premier Échevin, Luc LEJEUNE

Le billet du Premier Echevin – juin 2018 – Une éclaircie de plus pour le site du charbonnage de Cheratte.

Il y a deux semaines, une excellente nouvelle est tombée en provenance de Namur, du Ministre Di Antonio et du Gouvernement wallon : un subside de 1.885.000 € vient s’ajouter aux 2 premiers millions déjà utilisés pour poursuivre la requalification du site du charbonnage de Cheratte dans le cadre du plan SOWAFINAL 3.

Petits rétroactes pour bien repositionner le cadre. Voici 40 ans, le charbonnage de Cheratte fermait ses portes. Depuis lors, la Ville de Visé n’a eu de cesse que de chercher l’élément déclencheur à la requalification du site. En ma qualité d’Echevin compétent pour ce dossier depuis bientôt 12 ans, j’ai eu de nombreux contacts avec différents cabinets de Ministres successifs, afin de convaincre de l’intérêt du site et de la nécessité d’une action rapide.

Une première embellie a vu le jour dans le cadre du plan Marshall 2.vert. Après expropriation, la SPI devenait propriétaire du charbonnage et entamait la démolition et l’assainissement des parties non classées. Une étude d’orientation sur la qualité des sols était par ailleurs réalisée sur les terrains dits de « la paire au bois » propriété de la Ville de Visé. Autre élément d’importance : les débuts de travaux de toiture au bâtiment dit de la lampisterie viennent d’être entamés dans la foulée.

Le nouveau subside permettra de poursuivre la valorisation du site, et améliorera les conditions de recherche d’un investisseur privé. Celui-ci, aux côtés de la ville et de la SPI, devrait concrétiser le master plan : logements, commerces, activité économique, bureaux, fonctions collectives publiques ? Autant de lignes directrices et de principes d’aménagement, ce à quoi s’ajoutent la fermeture de 2 passages à niveaux, l’ouverture de 2 nouveaux tunnels sous voies ainsi que la réouverture d’un point d’arrêt SNCB.

Le château Saroléa, classé lui aussi, a par ailleurs trouvé acquéreur : il s’agit d’un entrepreneur hollandais et son projet est de rénover le château en un espace Horeca et chambres d’hôtes.

La Ville de Visé et la SPI finalisent avec l’aide d’un comité technique les conditions administratives légales pour lancer un appel à intérêts.

La gestion de ce dossier prendra encore de nombreuses années mais chaque étape franchie est un pas supplémentaire pour aller de l’avant et empêcher définitivement le retour en arrière ; et je m’en réjouis.

Assurément la législature communale qui s’annonce sera déterminante pour Cheratte Bas.

 


Luc LEJEUNE,
Premier Echevin,
Conseiller Provincial.
 
dtme logo
Actions sur le document