Aller au contenu. | Aller à la navigation

Grippe aviaire : nouvelle contamination dans un élevage amateur à Bassenge et mesures pour la commune de Visé
Sections
Vous êtes ici : Accueil Commune Informations Grippe aviaire : nouvelle contamination dans un élevage amateur à Bassenge et mesures pour la commune de Visé

Grippe aviaire : nouvelle contamination dans un élevage amateur à Bassenge et mesures pour la commune de Visé

— Mots-clés associés :

Grippe aviaire : mesures à Bassenge, Oupeye, Visé et Riemst


Grippe aviaire : nouvelle contamination dans un élevage amateur à Bassenge
Mesures à Bassenge, Oupeye, Visé et Riemst (05 juillet 2017)

 

Le virus hautement pathogène H5N8 de la grippe aviaire a une nouvelle fois été constaté dans 1 élevage amateur à Bassenge (Liège), portant le nombre de cas officiels à 13. Une zone tampon temporaire d’un rayon de 3 km a été délimitée autour du site, s’étalant sur 4 communes : Bassenge, Oupeye, Visé et Riemst (Limbourg).

Willy Borsus, Ministre de l’Agriculture : « Le nombre de cas détectés s’élève aujourd’hui à 13, mais rappelons que pour l’instant, les éleveurs professionnels ne sont pas touchés. J’insiste une fois de plus pour demander la vigilance de tous. »

Au sein de cette zone, les déplacements de volailles, autres oiseaux et œufs à couver sont interdits et chaque détenteur doit nourrir et abreuver ses volailles à l’intérieur. De plus, les détenteurs d’oiseaux et de volailles de cette zone doivent envoyer à leur bourgmestre, endéans les 48 heures, un inventaire qui reprend, par espèce, le nombre d’animaux présents. Cette zone sera maintenue au moins 3 semaines.

L’AFSCA rappelle que les détenteurs professionnels de toute la Belgique et les amateurs dans des zones où les oiseaux sauvages sont nombreux sont obligés de nourrir et abreuver leurs volailles à l’intérieur en permanence. Ces zones sont consultables sur le site internet de l’Agence alimentaire (www.favv.be/santeanimale/grippeaviaire/zonesnaturelles/).

L’AFSCA demande à chaque détenteur d’oiseaux d’être vigilant et de faire appel à un vétérinaire si ses volatiles sont malades ou meurent soudainement.
Une mortalité anormale chez les oiseaux sauvages peut toujours être notifiée sur le
numéro d’appel gratuit 0800 997 77.

Et concernant la consommation de viandes et d’œufs ?

Nous pouvons tout à fait rassurer le consommateur : la viande et les œufs de volailles sont tout à fait sains et peuvent être consommés en tout sécurité.

L’ensemble des mesures est consultable sur le site internet de l’AFSCA :
- www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/
- Pour les amateurs : www.favv.be/santeanimale/grippeaviaire/detenteursamateurs.asp

 

Personne de contact pour la presse :

Jean-Sébastien Walhin (AFSCA)
Tél. : 0476 88 50 77
 
 

 afsca

Pauline Bievez (Cabinet Ministre Borsus)
Tél. : 0477 38 45 01

 

Actions sur le document