Aller au contenu. | Aller à la navigation

Citoyenneté
Sections
Vous êtes ici : Accueil Commune Informations Citoyenneté VILLE DE VISE : Une campagne d'exhumation au cimetière de Devant-le-Pont.

VILLE DE VISE : Une campagne d'exhumation au cimetière de Devant-le-Pont.

— Mots-clés associés :

la Ville de Visé va procéder ce jeudi 15 mars 2018 à une campagne d'exhumations visant à libérer de la place dans le cimetière de Devant-le-Pont.

VILLE DE VISE

Une campagne d'exhumation au cimetière de Devant-le-Pont.

Notre entité ne compte pas moins de 12 cimetières.
Si les cimetières de Lorette et d'autres ont de la réserve au niveau de leur surface, il n'en est pas de même pour tous et plus particulièrement pour le cimetière de Devant-le-Pont. Dans ce dernier, il n'est en effet plus possible d'octroyer de nouvelles concessions.
Situation évidemment préoccupante vis à vis des familles locales.
C'est pourquoi, dans le cadre de la gestion dynamique de ses cimetières, la Ville de Visé va procéder ce jeudi 15 mars 2018 à une campagne d'exhumations visant à libérer de la place dans le cimetière de Devant-le-Pont.
Cette journée, très particulière et contraignante d'un point de vue humain est organisée dans le cadre des journées de formation de l'institut du Patrimoine Wallon à destination des fossoyeurs.

S'il est bien des domaines dans lesquels l'aspect émotionnel se superpose aux contraintes techniques et au cadre légal, la gestion des sépultures en fait partie.
Un travail long & minutieux a donc été réalisé en amont :
-Une analyse minutieuse du cimetière a été menée afin de réaliser un inventaire des sépultures arrivées à échéance, non renouvelées, à l'abandon et/ou en défaut d'entretien (données 1986 et 2017). Sur ce point, suite à l'émoi bien légitime de la population lors de notre campagne d'affichage de 2017, nous tenons à rassurer en affirmant que les concessions en défaut d'entretien ne sont pas visées par la présente campagne ,
-Un listing des "Sépultures d' Importance Historique Locale" a été réalisé en croisant les données de nos archives, celles de notre archéologue, de différents particuliers & associations investies dans la vie locale (cette analyse a abouti à retenir 21 concessions inaliénables et à protéger) ,
-L'affichage légal de chaque concession potentiellement récupérable a été réalisé pendant 1an et les concessionnaires ou ayant-droits identifiés ont été contactés,
-Un ossuaire communal a été réalisé en récupérant un vieux caveau échu, en le sécurisant et en le mettant aux normes légales,
-Ces procédures ont abouti à la rétrocession volontaire de 9 concessions privées à la ville,
-Les autorisations de démontage des monuments antérieurs à 1945 et non valorisables ont été obtenues auprès de la région wallonne,
-La gestion reconnue de nos cimetières et la collaboration étroite entre nos services et celui de Monsieur X. Deflorenne du S.P.W. (monsieur cimetière wallonie) ont abouti à ce que nous puissions bénéficier d'une des "journées exhumations" organisées dans le cadre des formations des fossoyeurs wallons.

Il faut savoir aussi que tout ce travail préparatoire et celui de la journée d'exhumation permettra de récupérer 27 emplacements qui pourront être reconcédés aux citoyens sous différentes formes (caissons d'inhumation, cavurnes ...).
D'un point de vue pratique, une telle opération nécessite une logistique importante et des conditions de travail difficiles imposant la fermeture complète du cimetière le jeudi 15 mars.
Une présence policière est prévue afin d'éviter toute intrusion.
Tout renseignement complémentaire peut être obtenu au service sépulture des travaux au 04/374.84.96, Monsieur Luc Ligot, Chef de Service, de 8h à 16h.
Luc Lejeune,
l' Echevin du développement territorial,
de la mobilité & de l'entretien,

 

Actions sur le document